retour a l'accueil accueil -> auteurs -> steiner

Portrait d'auteur
l'ours-polar

Présentation de Michel Steiner

-Un bon polar est une question de dosage. Comme avec les ingrédients en cuisine, il en faut ni trop ni trop peu. Les livres de Michel Steiner sont admirablement bien dosés : l'intrigue est complexe sans être nébuleuse et l'érudition dans sa construction laisse le lecteur pantois sans pour autant l'écraser avec trop de références ; c'est bien écrit (il y a bien deux ou trois mots « savants » qu'on ne connaît pas mais cela ne fait pas de mal de se plonger dans le dictionnaire et d'augmenter son vocabulaire) ; les personnages et descriptions sont très travaillés ; il y a de l'action, le rythme est parfaitement maîtrisé ; les sujets traités et présentés en détail (astronomie, jeu et pratiques psychiatriques) n'alourdissent ni livre (certains auteurs ont tendance à faire des catalogues ou à trop détailler, ce qui devient assommant) ni l'action... Bref, c'est une parfaite alchimie et, comme en cuisine, cela donne un véritable régal (à l'instar des morceaux cuisinés des huissiers dans Mainmorte).

Pour vous présenter Michel Steiner, j'ai fait appel (sur ses conseils) à Annie Steiner, sa femme. Voici quelques éléments pour appréhender l'auteur, qui sont le fruit d'une conversation téléphonique, enjouée et sympathique.

Michel Steiner a une énorme passion : l'ULM. Pilote, il est fou de ce petit engin léger et motorisé qui permet de s'envoyer en l'air. Véritable casse-cou, il s'est planté de nombreuses fois, ce qui lui donne moult anecdotes à raconter. C'est une sorte de Professeur Tournesol de l'aviation, qui suit le vent sans prendre garde à son niveau d'essence et se retrouve contraint à atterrir dans les champs. Mais il tient aussi du Tintin, qui répare son engin après avoir essuyé une tempête de grêle (encore un atterrissage en catastrophe) et rentre à la base avec un engin dont « on se demande encore comment il a fait pour voler ».

A part ça, comme nous dit son dossier de presse, il est docteur en psychologie et psychanalyste à Paris ; il anime de nombreux séminaires (« j'ai une attirance quasi pathologique pour les leurres ») et a une petite cinquantaine d'années.

-->Lire l'interview

Michel Steiner (photo)

l'ours-polar©2018 | accueil | haut de page