- accueil -> sommaire -> ours 13

edito
l'ours-polar


* Numéro précédent (n° 12)

* Sommaire des numéros plus anciens

* Les critiques de livres

* Les présentations et interview d'auteurs

 

L'ours-polar n° 13 (couverture)

Edito

* Portrait / interview
Abasse Ndione, par Ch. Dupuis
Achille Ngoye, par P. Maugendre
Lakhadar Belaïd, par H. Artus
Slah Guemriche, par H. Artus

* Chroniques
Octobre rouge, par P. Cherruau
L'Ours en kit, par F. Mizio

Liber Niger, par Ch. Dupuis
Les salles obscures, par L. Lamarque
Les lectures de l'Ours

* Bande Dessiné / SF
Le coin du bulleur, par Ch. Dupuis & Crousty

Dessin de Jürg

Science Fiction Actualité, par F. Mizio

* L'Ourson polar (supplément jeunesse)
Main dans la main, par G. Guéraud
Les lectures de l'Ourson

* Nouvelles
Va et repends toi, par G. Lapagesse
L'école des voups bas, par M. Vivas
De l'autre côté de l'autocar, par G. Levoyer

Chers amis du web, bonjour !

Au point de départ, cet Ours devait être un spécial « polar africain » (polar du continent africain) et puis, manque d'interviews et de temps (mea culpa), il est ce qu'il est aujourd'hui... Ce qui ne l'empêche pas d'être plein de saveurs : trois grandes interviews d'hommes qu'on connaît trop peu, un article édifiant de Pierre Cherruau, le premier kit d'écriture proposé par Francis Mizio, les chroniques habituelles, les superbes illustrations de Jürg, que je remercie une fois de plus... Y'a de la matière.

Une petite mise au point pour les prochains Ours. Devenant directeur de collection chez Baleine et ne pouvant être juge et partie, je ne chroniquerai plus les livres de cette maison. La tache échoue à Jean-Marc Laherre, un des principaux animateurs sur le site Mauvais genres (auquel je vous incite à vous inscrire), qui vous présentera ses coups de coeur. C'est une bonne chose, ça évitera les petites piques assassines et stupides que je commençais à entendre et puis c'est toujours ça de moins à faire et c'est pas plus mal.

A ce propos, si vous voulez nous envoyer des textes n'hésitez pas, nos colonnes vous sont grandes ouvertes. Et pour terminer, toutes nos excuses pour le dernier Ours où il y a eu quelques problèmes de «pixelisation», on ne sait pas trop ce qui s'est passé et on en est les premiers désolés. Sur ce, bonne lecture.

Christophe Dupuis

-   L'Ours-Polar 13 — janvier 2001
l'ours-polar©2019 | accueil | haut de page